À propos, actualités

À propos :

 

moiFlorian est né en 1989 à Djibouti. Véritable autodidacte, il produit, écrit, réalise et monte son premier court-métrage à 16 ans dans lequel il est également acteur.

C'est dans la Loire qu'il tombe littéralement amoureux du cinéma. Ses films d'enfance Braveheart, Karaté Kid, et les films de Bruce Lee. Il découvre la pratique du cinéma lors d'un atelier de réalisation. À la suite de nombreuses rencontres enrichissantes et formatrices, il réalise son premier film « Le voyage sans fin ». C'est que tardivement qu'il décide de se lancer dans le cinéma, après avoir vu « The War of the Worlds » de Steven Spielberg. Il travaille ensuite sur divers postes, allant du régisseur au cadreur et parfait ainsi son savoir sur le terrain, période pendant laquelle il effectue une courte formation de réalisateur, mais où il étudie vraiment le cinéma. Passionné, l'histoire du cinéma ne le laisse pas indifférent, notamment certains maîtres dont Welles, Lang, Renoir, Bergman, Polanski, Truffaut, mais encore Ford. Barry Lyndon, le Mépris et le Parrain le marqueront dans son travail. Avide de connaissances, il engage des études de photographie à Paris. En même temps, il réalise deux courts-métrages: « Le Tissu » et « L'autre côté ». Courts-métrages fortement influencés par les surréalistes, dont Buñuel, Cocteau et Dali. Il travaille ensuite sur plusieurs scénarios. En 2014, son court-métrage « L'illusion des autres », film lyrique sur le temps et ses conséquences, rencontre un fort succès et lui permet de faire ses premiers pas au Short-Film Corner du festival de Cannes.

En écriture de son premier long-métrage, il est actuellement en montage du court-métrage « Yagmur », réflexion sur la tolérance et la liberté et écrit son prochain court-métrage « Ferme les yeux et écoute ».

 

  • m

 

  • afiicheAfficje


    Court-métrage 2013, lien : L'illusion Des Autres HD 25

    A participé au short film corner au festival de Cannes 2014

    Joévin, retraité fatigué, dépassé par son temps, vit à la campagne dans ce qu'il chérit plus que tout. Ses souvenirs le hantent et le présent le terrifie. Joévin se rend chez sa fille Laura. Les faux-semblants sont au rendez-vous d'une après-midi bien différente.

    Affiche 2